Comment bien choisir les biberons de bébé dès le berceau ?

Comment bien choisir les biberons de bébé dès le berceau ?

Même si vous choisissez d’allaiter bébé dans un premier temps, les biberons vont faire partie de votre quotidien pendant ses premières années. Il faut donc choisir des biberons adaptés aux besoins de votre enfant, et pour cela, vous aurez l’embarras du choix !

Il faut choisir des biberons adaptés aux besoins de votre enfant.

LA MATIÈRE DU BIBERON

La plus ancienne et la plus classique reste le verre : dans cette matière, le biberon  est réservé à un usage domestique. Il résiste bien au temps mais il est forcément plus lourd, moins pratique à emmener dans le sac à langer par exemple. Il faudra aussi faire attention à d’éventuelles chutes et donc casses, cela devient vite dangereux pour loulou.

Plus contemporain, le biberon en plastique  trouve de nombreux adeptes car il est forcément plus léger, incassable et donc pratique à emmener partout où vous allez. L’inconvénient : il s’abime plus vite que le biberon en verre et certains modèles supportent moins bien la stérilisation.

Enfin, un petit nouveau pointe le bout de son nez depuis peu de temps : le biberon en silicone. Il maintient le lait à la bonne température même si bébé boit lentement et sa forme ergonomique et douce séduit déjà certaines mamans.

LA FORME DU BIBERON

Les biberons 1er âge

Certains modèles sont particulièrement adaptés aux besoins des nourrissons :

  • Le modèle classique  : cylindrique, avec un volume moyen et une forme ergonomique et pratique pour vous.
  • Le biberon  » coudé «  : il est incliné à 30° au niveau du goulot, ce qui permet de chasser l’air qui peut se loger dans la tétine et être responsable de problèmes digestifs. Il y a ainsi moins de risques de coliques.
  • Le biberon-tasse : pour les bébés qui rencontrent des difficultés de succion (au sein ou avec une tétine classique), les spécialistes ont pensé un biberon sans tétine. En silicone souple, il s’adapte très bien à la bouche de l’enfant et la valve prévue dans le goulot permet de contrôler l’allaitement, en exerçant une pression légère sur le corps du biberon pour libérer le lait. En forme de petite cuillère, il permet à bébé de  » laper  » le lait en quelque sorte. Bébé n’a pas la bouche pleine et le besoin de succion n’étant pas assouvi, il est ensuite plus facile de revenir au sein ou à la tétine.

Bébé grandit, le biberon évolue

A partir de 6 mois, bébé boit encore du lait, même s’il commence la diversification alimentaire. Pour lui permettre de boire son lait deuxième âge ou ses jus de fruits préférés, les biberons s’adaptent aussi à ses besoins.

  • Le biberon triangulaire : sa forme permet une bonne prise en main pour un début d’autonomie de bébé et bien sûr il ne roule pas s’il est couché ou s’il tombe sur une surface plane.
  • Le goulot plus large : idéal pour le début de la diversification alimentaire quand bébé va boire des jus de fruits par exemple. Il est facile à remplir.
  • La forme ergonomique : certains modèles séparent le corps du biberon en deux parties,avec un trou au milieu  pour que les petites mains de bébé puissent l’attraper facilement. D’autres sont habillés de deux anses  (parfois amovibles) autour du corps du biberon, ce qui facilite encore plus la préhension pour les plus jeunes enfants.

LA TAILLE DU BIBERON

Il existe des contenances très variées, de 90 ml à 340 ml. Les plus petits, de 90 à 120 ml, sont bien sûrs les plus adaptés pour les nourrissons (mais bébé va rapidement dépasser cette quantité) ou plus tard pour les jus de fruits. Si bébé est gourmand, vous pourrez aller jusqu’à 340 ml.

Plus généralement, investissez dans 5 ou 6 biberons moyens de 240 ou 260 ml : c’est la contenance dont vous allez vous servir le plus pendant les 9 premiers mois. En avoir plusieurs vous permettra de tenir toute une journée, sans avoir à stériliser ou faire la vaisselle entre deux repas.

L’ÉLÉMENT INCONTOURNABLE : LA TÉTINE

Si le corps du biberon va évoluer avec bébé et être bien choisi, la tétine occupe une place centrale dans le repas de bébé. Elle doit être adaptée à son besoin de succion, son appétit, sa digestion … Assurez-vous cependant que les tétines sont compatibles avec le corps du biberon si vous changez de modèle ou de marque.

La texture de la tétine

En caoutchouc  , elle est plus souple et facilite la succion. Elle est souvent recommandée pour les tout petits mais reste moins résistante.

En silicone, elle est plus lisse et diffuse moins de goût que le caoutchouc. Elle est souvent moins souple mais plus résistante. Elle diminue les risques d’allergies et est recommandée au début pour les gros mangeurs car elle nécessite une plus forte succion de la part de bébé.

Les caractéristiques de la tétine

  • La tétine classique n’offre pas d’atout particulier. Vous choisissez le nombre de trous en fonction de l’âge de bébé et de son appétit.
  • La tétine physiologique  présente elle une forme plus particulière, plus aplatie et proche de celle du sein. Ainsi, vous respectez la forme de la bouche de bébé, grâce à sa forme asymétrique. La partie convexe s’adapte au palais de bébé et sa base large permet de bien positionner sa bouche comme sur le sein.
  • Certains modèles appelés  » anti-régurgitation  » disposent d’une valve qui permet de mieux réguler l’écoulement du lait et l’air qui se trouve dans la tétine. Cela permet entre autres de diminuer les coliques  si bébé en souffre.
  • Les tétines  » nouveau-né  »  sont elles équipées de deux trous excentrés, permettant au lait d’aller vers les joues quand bébé boit, et non pas vers le fond de la gorge.
  • Plus généralement, au bout de quelques mois, vous pourrez miser sur les tétines à débit variable  . Elles arborent trois petites marques (généralement 1/2/3 ou des petits traits correspondant aux chiffres), que vous placerez dans l’alignement du nez de bébé en fonction du débit dont il a besoin. Certaines disposent d’une perforation en T pour permettre aussi un écoulement plus important en fonction de la succion de bébé.

C’est bébé qui vous fera comprendre quel type de tétine il préfère et celle qui lui est le mieux adaptée. N’achetez pas toute une batterie avant même la naissance, cela risquerait de ne pas être utile… Vérifiez régulièrement l’état d’usure des tétines, elles sont à changer régulièrement, surtout lorsque bébé aura fait ses premières dents

LES OPTIONS UTILES

  • Des biberons dont la taille correspond à celle de votre stérilisateur si vous en achetez un.
  • Des modèles dotés d’un capuchon anti-goutte qui obstrue l’orifice de la tétine, on évite ainsi les fuites si le biberon est en balade dans le sac à langer.
  • La graduation sur le biberon est très importante. Votre médecin va vous dire quelle dose de lait correspond à loulou et comment vous pourrez la faire évoluer. Elle doit donc être visible et claire pour que vous respectiez bien les doses à chaque repas.
  • Les tétines et les biberons, s’ils sont achetés séparément, ne sont pas toujours compatibles. Vérifiez cette option avant l’achat pour éviter les fuites.
  • Un biberon se compose d’un contenant, d’une tétine, d’une bague porte-tétine et d’un capuchon. Assurez-vous qu’il ne manque pas un composant si vous les achetez séparément ou pour éviter les surprises quand vous partez en voyage.

NETTOYER LE BIBERON

Il est primordial de laver les biberons de bébé très soigneusement. Son petit corps est encore fragile et les bactéries peuvent facilement rendre difficile sa digestion, le temps qu’il fabrique des anticorps. Vous avez plusieurs moyens de nettoyer tout cet arsenal.

Si les spécialistes s’accordent à dire que la stérilisation n’est pas obligatoire (sauf avis médical), elle rassure encore de nombreux parents. Vous pouvez choisir la stérilisation à froid : vous placez simplement les éléments dans un récipient d’eau froide, dans lequel vous faites dissoudre les pastilles de stérilisation  . Attendez 30 minutes et le tour est joué.

Côté stérilisation à chaud, vous pouvez utiliser la méthode de grand-mère avec une casserole d’eau bouillante ou une cocotte-minute. A l’ancienne mais toujours très efficace ! Même si pas vraiment recommandée pour ses économies de gestes et d’énergie. Toujours côté chaud, il y a bien sûr le stérilisateur  , spécialement conçu pour cette fonction. Avant de le choisir, assurez-vous qu’il corresponde à la taille de vos biberons et qu’il soit doté d’options très utiles comme un nettoyage facile ou un cycle de stérilisation adapté.

Pour un nettoyage à la main, des accessoires existent tel que le goupillon  . On le trouve de différentes tailles pour s’adapter au contenant à laver ou aux tétines et il doit lui aussi être changé régulièrement. Des fabricants proposent également des égouttoirs  spécialisés pour les biberons et leurs accessoires, pliables, modulables ou avec récupérateur d’eau.

Vous avez maintenant tous les détails pour choisir les biberons qui correspondront le mieux aux besoins de votre enfant. N’hésitez pas à prendre l’avis d’un spécialiste si bébé a des besoins spécifiques. Que vous choisissiez l’allaitement maternel ou le lait en poudre dès la naissance, le biberon sera l’accessoire indispensable aux repas de bébé.

About the Author