Comment choisir son porte-bébé ?

Bébé est arrivé, il est si petit… Il a envie d’être porté et vous avez aussi envie de le porter ! Pour de nombreuses raisons, beaucoup de mamans choisissent le porte-bébé en complément de la poussette. Si vous êtes un peu perdue dans votre choix, Baby Mag vous présente ici les différents types de porte-bébé.

Les clés pour bien choisir un porte-bébé

Les atouts du porte-bébé

C’est très pratique ! Vous avez les mains totalement libres et c’est idéal lorsque vous voulez ranger un peu la maison ou faire les courses par exemple. Pas besoin de déplier une poussette en ayant les bras chargés, ni de la ranger dans le coffre si vous êtes en voiture. Pour les mamans qui prennent les transports en commun, le porte-bébé est également idéal. Il vous permettra de vous déplacer tranquillement avec bébé contre vous, à votre hauteur, sans compter les escaliers du métro franchement pas pratiques avec une poussette ! Si vous avez deux enfants en bas âge, le porte-bébé vous évite aussi de prendre une poussette double

En étant contre vous, bébé retrouve les sensations qu’il avait in utero. Vos mouvements le bercent, calment ses pleurs. La position verticale lui assure aussi un bon transit et évite les reflux. Contre vous, bébé est protégé du monde extérieur (et de tous ces inconnus qui vont vouloir le tripoter et embrasser ses petites joues toute la journée !) et vous pouvez l’observer à loisir. Dégagez bien son visage sur un côté pour qu’il puisse respirer correctement.

Petit plus : avoir bébé devant son ventre cache les rondeurs de la grossesse !

Les critères indispensables du porte-bébé

Il est primordial que vous, comme bébé, soyez à l’aise. Le porte-bébé doit être confortable, réglable pour s’ajuster à votre morphologie (pensez à choisir un modèle qui s’adapte aussi à des grandes carrures quand c’est au tour de papa de porter bébé). Il doit être pratique à utiliser et vous devez pouvoir l’installer sans l’aide d’une tierce personne. Enfin, doit être lavable ! Certains bébés adorent le mâchouiller et vous n’êtes jamais à l’abri d’un petit reflux…

Au moment de l’achat, testez le porte-bébé et assurez-vous qu’il respecte les normes en vigueur. Les normes NFS 54006 (France) et EN 13209 (Europe) sont des gages de qualité et de sécurité.

Il se peut que bébé n’aime tout simplement pas être dans un porte-bébé, ça arrive. Vous aurez peut-être besoin d’en tester plusieurs pour savoir ce qui vous convient à tous les deux.

Comment et jusqu’à quand porter bébé ?

Selon les modèles et le type de portage, le porte-bébé peut-être dorsal, ventral ou les deux. Dans tous les cas, bébé ne doit pas être porté sur le dos avant que sa tête ne tienne correctement, à savoir entre 6 et 9 mois. Il peut aussi être installé sur votre hanche.

La majorité des porte-bébés peuvent s’utiliser dès la naissance. Vous pourrez porter bébé jusqu’à environ 10 kg selon les modèles, c’est aussi une question de sensibilité de votre corps et de celui de bébé. Vous sentirez les choses.

La position physiologique

 » Physiologique  » signifie que le portage respecte le corps de bébé et du porteur. Bébé est soutenu au niveau du siège et des cuisses jusqu’aux genoux, pour que le porte-bébé soutienne son poids au niveau de la structure osseuse et non des parties génitales. Son poids est bien réparti. Pour un bébé de moins de 3 mois, les genoux sont remontés au niveau de son nombril. Cette position assure un bon maintien de bébé, en respectant la courbure naturelle de sa colonne vertébrale.

Pour le porteur, bébé est installé au niveau du haut du corps et dans une position optimum. Il semble moins lourd à porter, on oublie le côté  » à bout de bras « . Son poids est bien réparti par rapport à votre centre de gravité.

La position physiologique fonctionne en portages dorsal, ventral ou sur la hanche, du moment qu’elle est bien exécutée.

Les différents types de porte-bébé

Le porte-bébé classique

Il est facile à installer et adaptable aux deux parents. Il dispose de clips et de sangles pour l’installer sur vos épaules et entourer votre taille. Le porte-bébé classique n’est pas très enveloppant mais vous pouvez y installer bébé et avoir les mains libres. Veillez à ce que l’assise évolue avec l’âge de votre enfant et que le porte-bébé soit bien rembourré pour un confort maximum. Mais vous ne pourrez pas garder bébé toute la journée dans ce type de portage. Il est plus adapté à une simple promenade dès la naissance par exemple. Vous pouvez l’installer en position dorsale ou ventrale (ventre à ventre ou face au monde).

Comptez entre 35 et 170 euros selon les modèles.

Le porte-bébé préformé

Ce type de porte-bébé peut s’installer côté ventre et côté dos, et parfois sur la hanche selon les modèles. La structure est souple et rembourrée. Les sangles et clics vous permettent de bien adapter le portage à bébé et à vous. Certains fabricants pensent à votre besoin d’adapter l’objet à la taille de bébé : il existe des coussins réducteurs ou des assises réglables en hauteur. Il est généralement réservé aux enfants qui se tiennent assis, à savoir à partir de 6 mois. Ce type de modèle rappelle un peu la forme d’une poche ! On aime le côté pratique et évolutif du même s’il est peu pratique dès la naissance.

Comptez entre 70 et 130 euros pour ce type d’équipement.

L’écharpe de portage

C’est le moyen de portage qui s’adapte le mieux au nourrisson. Sa matière et sa capacité d’englobement sont idéales pour le maintien des tout petits. Elle peut être tissée ou en tissus extensibles (tricot, jersey, maille…) mais la souplesse n’est pas la même selon la maille… A vous de tester ! Les écharpes de portage sont idéales si vous aimez porter bébé souvent et/ou s’il en a besoin. Tenez compte de la spécificité de la maille pour adopter le nouage qui convient. L’écharpe doit en tout cas être tissée serré pour que le tissu ne se déforme pas au fil des utilisations. Elle ne doit pas contenir de substances toxiques telles que des fibres ou des colorants que bébé pourrait ingérer (soyez attentive aux labels de qualité).

Particulièrement polyvalent et sur mesure, ce système de portage va facilement s’adapter à papa et maman puisque vous n’avez même pas besoin de régler des sangles. Sa longueur peut varier de 2.5 à 5 m et on peut pratiquer plusieurs nouages différents. Cela permet d’installer bébé sur votre dos, contre votre ventre ou sur le côté, selon vos besoins et l’âge de bébé.

N’hésitez pas à regarder les vidéos explicatives que l’on trouve sur le Net pour prendre le coup de main. Il existe même des ateliers de portage pour apprendre en groupe et s’exercer. Prévoyez entre 40 et 120 euros selon votre choix.

Le sling

Le sling est aussi une écharpe, mais plus courte. On y a cousu deux anneaux afin de tendre le tissu au niveau de l’épaule. Bébé est ainsi installé dans une sorte de hamac autour du corps de maman ou papa. Le sling offre un positionnement à mi-chemin entre le portage ventral et sur la hanche : bébé est en position verticale mais un peu décentrée sur le côté. Il est important de bien l’installer pour maximiser le confort.

Vous pouvez l’utiliser dès la naissance. Il est encore plus facile à utiliser que l’écharpe puisque vous n’avez pas de noeuds à faire. Il est aussi très pratique pour allaiter. Mais il est compliqué de garder le sling longtemps car le portage asymétrique est moins confortable, surtout si vous avez le dos fragile et un bébé costaud !

Attention, il existe des sortes de hamacs de portage, un peu semblables à des slings. Ce type de portage est vivement déconseillé car bébé est allongé mais surtout enfermé par ses bords très épais. Le hamac empêche les voies respiratoires d’être dégagées et rend ce type de portage dangereux.

Comptez de 20 à 140 euros selon la matière choisie… Mais la majorité des modèles de qualité peuvent se trouver à environ 50 euros.

Les porte-bébés d’inspiration asiatique

Ces porte-bébés peuvent être utilisés dès la naissance. Le plus connu d’entre eux est le Mei Tai. Il se présente avec un rectangle de tissu souple, avec deux lanières inférieures à attacher à votre taille et deux lanières supérieures au-dessus des épaules (en croisé ou en bretelles type sac à dos), à nouer selon votre morphologie. Certains modèles offrent une assise réglable en largeur et en hauteur, ce qui est idéal pour s’adapter à l’âge et à la taille de bébé. Le Mei Tai permet un portage léger et aéré.

Vous pouvez installer bébé sur votre dos, votre ventre ou votre hanche, dans une position verticale. Attention, certains modèles ne sont pas adaptés aux bébés de moins de 4 mois.

On trouve également des porte-bébés hybrides, entre le Mei Tai et le porte-bébé préformé. Ils sont souples, en tissu  » écharpe  » mais avec des bretelles plus rigides et rembourrées. La ceinture ventrale peut aussi être équipée d’un clip ou d’un scratch. Dans tous les cas, cela s’adapte bien à la morphologie du porteur et les modèles sont souvent réglables.

De 40 à 100 euros selon les modèles.

Vêtements et bandeaux de peau à peau

Ils permettent de pratiquer le  » peau à peau  » avec bébé mais ne sont pas fait pour les promenades ! C’est donc un système de portage à utiliser en position statique, assise ou semi-assise. Vous pouvez vous reposer un peu sans avoir peur que bébé ne vous glisse des bras. Le  » T-shirt  » de portage est limité à 5 kg maximum, afin que le tissu ne soit pas trop relâché et donc dangereux pour le maintien de bébé. Il est conçu comme une écharpe de portage en noeud simple.

De 40 à 100 euros selon les modèles.

Le porte-bébéest un accessoire de puériculture difficile à choisir. Il existe de nombreuses façons de porter votre bébé et il peut être nécessaire de tester plusieurs types de portage avant de trouver celui qui vous convient à tous les deux. Pour aider les mamans, des associations proposent des porte-bébés de tous types à la location. Vous pouvez ainsi les essayer pendant quelques jours avant de vous décider. Et surtout n’oubliez pas de protéger bébé des intempéries ou du soleil si vous allez dehors. Dans un porte-bébé, loulou est plus exposé quand dans sa poussette déjà accessoirisée.

About the Author