Comment choisir la meilleure sucette de bébé ?

Tous les nouveau-nés ont un besoin de succion. Seulement il est plus ou moins fort selon les enfants. Alors quand ce n’est pas l’heure du biberon et que loulou ne suce pas son pouce de lui-même, certains parents optent pour la sucette ou tétine. Quels sont les critères de choix et pourquoi en acheter une ?

Une sucette, à quoi ça sert ?

Bébé a un grand besoin de succion : c’est normal, naturel et même instinctif. Il assouvit ce besoin en buvant son biberon ou au sein de maman si vous avez choisi d’allaiter. Seulement parfois, ce besoin se manifeste aussi en dehors des repas. C’est une action qui donne à bébé une sensation de plaisir et de détente. Rien d’étonnant à cela puisque le mouvement de succion sécrète chez loulou de l’endomorphine ! La sucette (ou son pouce) est alors un bon moyen d’apaiser bébé, avant la nuit par exemple ou pour calmer ses pleurs.

Si certains parents approuvent l’utilisation de la sucette, d’autres sont foncièrement contre. Ils soulignent notamment les nids à microbes qu’elle peut représenter pour l’enfant ou un possible frein à sa communication. Dans tous les cas, la sucette  , même si elle apaise, ne doit pas remplacer les câlins ou toute marque d’affection et d’attention pour vous permettre d' » être tranquille « . A vous de choisir, vous pourrez l’utiliser dès la naissance, à condition d’en contrôler l’utilisation et que votre enfant ne la garde pas des années ! Pour cela, le choix de la sucette devient important.

Les critères de choix

Une sucette se compose de deux parties :

  • Une téterelle : c’est la partie flexible qui va dans la bouche de bébé.
  • Une collerette : elle doit être assez large pour que loulou ne puisse pas ingérer l’objet, avec des bords arrondis pour qu’il ne se blesse pas. La plupart des modèles ont des petits trous de ventilation permettant d’éviter les irritations dûes à l’humidité.

La forme de la téterelle

On distingue généralement deux formes :

  • La sucette physiologique : de forme aplatie sur la langue et bombée contre le palais. Elle permet de stimuler le développement du palais sans gêner bébé dans la position de sa langue pour apprendre à avaler. Etant , elle se place toujours dans le même sens et est généralement approuvée pour un bon développement de la mâchoire, diminuant les risques de mauvais positionnement des dents.
  • La sucette anatomique : avec son bout rond , elle peut se placer dans n’importe quel sens et permet à bébé de la reprendre tout seul s’il la perd la nuit par exemple.

On peut également distinguer des modèles jour et nuit : les sucettes faites pour la nuit sont créées sans anneau afin de ne pas blesser bébé, alors que cet anneau sera très utile en journée pour l’attacher à ses vêtements ou à sa poussette pour ne pas la perdre !

La matière de la téterelle

  • En caoutchouc, elle est souple, plus douce mais un peu moins résistante. Elle dégage généralement une petite odeur ou un goût dû à la matière.
  • En silicone, la sucette est souvent plus ferme, plus résistante et présente généralement moins de risques d’allergies.

Bébé appréciera sans doute que vous choisissiez la même matière pour les tétines de ses biberons et pour ses sucettes ! Dans tous les cas, il saura vous dire ce qui lui convient le mieux concernant la matière ou la forme de la téterelle.

La taille de la sucette

Son choix est également primordial ! Vous pouvez demander l’avis de votre pédiatre ou d’un pharmacien si vous êtes un peu perdue mais c’est une indication qui figure sur l’emballage. On distingue généralement 3 tailles :

  • 0-3 mois : la téterelle est petite et souvent bien adaptée à la cavité buccale de bébé, notamment son palais et ses gencives.
  • 3-6 mois : la sucette est un peu plus grande et s’adapte à la croissance de l’enfant.
  • Apres 6 mois : la téterelle est plus volumineuse et la collerette plus large. On réduit ainsi les risques d’étouffement.

Nos petits conseils qui peuvent être très utiles

  • Misez sur un attache-sucette Bébé va régulièrement la perdre : soit parce qu’il arrêtera de téter ; soit parce qu’à partir d’un certain âge, il aime s’essayer au lancer de poids… Attacher la sucette à ses vêtements ou à la poussette grâce à l’anneau prévu sur la collerette lui évitera de faire le grand saut sur le bitume plein de microbes !
  • Achetez plusieurs sucettes. On évite ainsi la grosse crise diplomatique si vous en perdez une (honte à vous…) et vous pouvez interchanger pour que l’usure soit progressive.
  • Vérifiez régulièrement l’usure des sucettes, elles doivent être changées tous les deux ou trois mois.
  • Stérilisez bien la sucette avant la première utilisation et régulièrement par la suite.

La sucette est généralement préférée des parents car elle leur permet de réguler un peu le temps de succion co

About the Author