L’hiver approche, mieux vaut bien équiper votre bébé contre le froid

Les températures commencent sérieusement à baisser et même si mon bébé est bien protégé contre moi dans son porte-bébé ( le comparatif ) , il en est tout autrement dans sa poussette. Le vent, la pluie et parfois même la neige constituent de véritables dangers pour mon loulou, certes bien protégé dans sa poussette, confortablement installé, mais totalement immobile, donc confronté tout de même au froid.

Du coup, mieux vaut prévoir, car le pédiatre m’a bien conseillée de ne jamais exposer mon nouveau-né au vent et aux températures trop basses. Et si le vent rentre dans la capote de la poussette, je préfère retourner dans la mesure du possible la poussette pour qu’il ne soit jamais face au vent. Et puis lorsque je sors chercher les plus grands à l’école, je protége non seulement mon bébé avec une combinaison pilote ou bien je le glisse dans sa chancelière dans la poussette, super efficace contre le froid, mais je n’oublie jamais non plus mes mains, car pousser la poussette, sans gants lorsqu’il pleut, lorsqu’il neige, lorsque la température est trop basse, sincèrement, pour moi aussi c’est désagréable.

Enfin, systématiquement, je protège également mon bébé du vent et de froid avec la protection pluie (vendue avec la poussette) parfaitement adaptée pour laisser filtrer suffisamment d’air tout en le protégeant efficacement.

Sur le conseil d’une autre maman, j’ai acheté une peau d’agneau qui crée une isolation thermique ultra efficace aussi bien en hiver qu’en été pour mon bébé. Disposée au fond de sa nacelle ou sur le hamac de sa poussette, son dos est bien à l’abri et sa température corporelle conserve davantage la chaleur, et ça me rassure !

Et puis, lorsque mon bébé est né, je me suis fait offrir une chancelière Bunker réalisée tout en pilou et qui protège totalement mon loulou. Adaptable aussi bien dans sa coque que dans la poussette (avec des passants pour la ceinture), c’est une redoutable protection contre le froid et élastique au niveau de son visage, et sincèrement, mon bébé est ultra bien protégé….

Pour la montagne et comme nous pratiquons beaucoup le vélo avec toute ma petite famille, nous nous sommes offert un Chariot Carrier. Vous connaissez peut-être la poussette qui s’adapte aussi bien derrière qu’à côté du vélo (en side-car) et qui rapidement et facilement se transforme en poussette légère, certes un peu plus volumineuse qu’une poussette classique, n’empêche qu’elle est rudement pratique. Petit avantage de cette dernière, on peut lui adapter non seulement un hamac ultra confortable, mais également des skis pour les balades à pieds, en montagne ! Et puis parfois, lorsqu’il fait vraiment trop froid et malgré la protection antipluie, je lui mets même une petite bouillote au fond de sa chancelière.

Enfin, en ce qui concerne les portes-bébé classiques ou écharpes de portage, mon pédiatre m’a conseillé, puisque mon petit dernier est né en plein hiver, de le porter plutôt en écharpe tout contre moi. Car en effet, tandis que tout son corps ainsi que ses petites jambes sont bien au chaud dans l’écharpe de portage, avec un porte-bébé dit classique, ses jambes pendent au froid, ce qui peut être risqué, attention aux angelures !!!

Et puis toujours sur les conseils de mon pédiatre, je vous donne cette petite astuce pour savoir si votre loulou est assez couvert ou non (le stress de toutes les mamans), mettez tout simplement le dos de vos doigts sur sa poitrine, si sa poitrine nue est chaude, c’est que votre bébé est suffisamment couvert, sinon, n’hésitez pas à davantage le couvrir.

Et puis enfin, lorsque je rentre dans un magasin ou lorsque je prends un transport en commun ou ma voiture avec mon bébé, je n’oublie jamais de le découvrir, sinon gare aux hurlements de protestation parce qu’il a trop chaud.

Enfin, pour finir sur une petite note d’humour :

Savez-vous quand exactement une maman a froid ? Tout simplement lorsqu’elle met un pull a son enfant !

About the Author

Leave a Reply 0 comments

Leave a Reply: